Choisissez la taille du texte qui vous convient


[VIDÉO] Québec sur ordonnance - Un documentaire signé Paul Arcand en reprise sur DERNIÈRE HEURE

Nous connaissons Paul Arcand pour ses entrevues parfois pugnaces.  Il nous offre ici un documentaire qui n’a plus besoin d’éloge :  Québec sur ordonnance. 

Avec son franc parlé habituel, il nous présente une réalité touchante et effrayante : La sur-médication chez les jeunes au Québec, ainsi que chez les adultes.  Vous y trouverez même le fameux Docteur Mailloux !

Des témoignages touchant et la représentation d’une réalité que nous aimerions bien éviter.  Paul Arcand, fidèle à lui même, pose sans détour les questions que monsieur et madame Tout-le-monde ont envie de poser:  avec à peine 1 heure de consultation par année, comment se fait-il que plusieurs patients soient sous l’emprise de médicaments qui, supposément, leurs garantissent une qualité de vie alors que, vous le constaterez, il n’en n’est rien!!!

Paul Arcand donne la parole à plusieurs spécialistes du réseau de la santé et aux jeunes à qui la société a offert des drogues légales.  Mais ce n’est pas que les jeunes qui sont affectés par ce fléau, Paul Arcand vous présente des adultes étant aussi sous l’emprise des drogues légales.

Écoutez les bien, ils en ont beaucoup à dire...

Synopsis :  Les Québécois avalent en moyenne 750 pilules par année. Certains des médicaments sont essentiels à leur santé, d’autres, à peine testés, leur sont administrés à l’aveuglette. Chose certaine, la Belle Province vit sous le règne de la pilule. La faute à un mode de vie effrénée ou à une industrie pharmaceutique qui manufacture des maladies pour gonfler ses profits ?


Radio Lachine : la radio internet de Peter maintenant en service

Bienvenue sur Radio Lachine


Le service est maintenant rétabli. Merci de votre compréhension et pour la patience que vous avez eu durant cette attente involontaire et vous souhaitons de passer des heures de détente et de plaisir. 




Pour joindre Peter




Alex Ovechkin et les Capitals soulèvent enfin la Coupe Stanley


LAS VEGAS - Le nom d'Alex Ovechkin ne sera plus dans les discussions concernant les meilleurs joueurs de l'histoire de la LNH à ne jamais avoir gagné la coupe Stanley.

Devante Smith-Pelly et Lars Eller ont touché la cible en troisième période et les Capitals de Washington ont remporté le précieux trophée pour une première fois en 43 saisons grâce à une victoire de 4-3 face aux Golden Knights de Vegas, jeudi.


Les Capitals avaient été balayés par les Red Wings de Detroit lors de leur seule autre participation en finale de la Coupe Stanley, en 1998.

Cette fois, ils ont rapidement pris le contrôle de la série après avoir échappé le premier match, gagnant les quatre dernières rencontres par un score combiné de 16-8. Les Golden Knights n'avaient jamais perdu quatre matchs d'affilée au cours de leur campagne inaugurale, mais minuit a finalement sonné pour l'équipe cendrillon.

Jakub Vrana et Ovechkin ont aussi fait bouger les cordages pour les Capitals, qui ont gaspillé deux avances d'un but en deuxième période avant de finalement renverser la vapeur lors du dernier tiers. Braden Holtby a stoppé 28 tirs.

Les Capitals ont fait leurs débuts dans la LNH en 1974. Le but d'Ovechkin, en avantage numérique, était son 15e des séries, un record d'équipe. L'ancienne marque de 14 avait été établie par John Druce lors du printemps 1990.

Nate Schmidt, David Perron, qui était de retour dans la formation des siens après avoir sauté son tour lors du quatrième match, et Reilly Smith ont répliqué pour les Golden Knights. Marc-André Fleury a repoussé 29 lancers.

L'attaquant des Capitals Tom Wilson a donné le ton à la rencontre avec deux solides mises en échec au centre de la patinoire contre Luca Sbisa et William Karlsson.

Les Capitals sont ceux qui sont passés le plus près d'ouvrir le pointage lors du premier vingt, mais le tir sur réception d'Ovechkin a atteint le poteau.

Vrana a finalement ouvert la marque après 6:24 de jeu en deuxième période, quelques instants après que les Capitals eurent tenu en échec l'avantage numérique des Golden Knights. Les Capitals ont lancé une attaque éclair après un tir imprécis du défenseur Deryk Engelland. La rondelle est passée d'Evgeny Kuznetsov à Tom Wilson à Vrana, qui a battu de vitesse le défenseur Brayden McNabb avant de déjouer Fleury d'un tir précis dans le coin supérieur du filet.

Les Golden Knights ont répliqué à 9:40 quand un tir de Schmidt a dévié contre le patin du défenseur des Capitals Matt Niskanen avant de se faufiler entre les jambières de Holtby.

Toutefois, Ovechkin a forcé McNabb à prendre une punition seulement 11 secondes plus tard. Puis, Ovechkin a redonné les devants aux visiteurs à 10:14 grâce à un tir sur réception après une passe transversale de Nicklas Backstrom.

Le jeu du chat et de la souris s'est poursuivi, mais dans la controverse, alors que Perron a été crédité de son premier but des séries à 12:56. Perron luttait avec le défenseur Christian Djoos dans le demi-cercle de Holtby quand Tomas Tatar a dévié un tir de Colin Miller. L'entraîneur-chef des Capitals, Barry Trotz, a contesté le but, mais les arbitres n'ont pas changé d'idée malgré la révision vidéo.

Chandler Stephenson est passé à quelques centimètres de redonner l'avance aux Capitals, mais son tir du revers en direction d'un filet ouvert avec moins de quatre minutes à faire a abouti sur le poteau.

Smith a finalement eu le dernier mot dans cette deuxième période endiablée en marquant en avantage numérique avec 28,2 secondes à faire à l'engagement. Alex Tuch a récupéré le retour d'un tir de la pointe de Shea Theodore et a remis à contre-courant à Smith, qui a profité d'un filet ouvert.

Les Capitals ont augmenté la pression au retour de l'entracte et ils ont été récompensés à 9:52 de la troisième période, quand Smith-Pelly a nivelé le score à 3-3. Smith-Pelly a provoqué un revirement dans le coin de la zone des locaux avant de revenir à l'avant du filet. Il a bloqué le tir de la pointe de Brooks Orpik avec son patin, avant de battre Fleury de vitesse avec un geste rapide.

Eller a finalement joué les héros avec 7:37 à faire. Le tir sur réception de Brett Connolly a dévié sur Miller et la rondelle s'est faufilée derrière Fleury. Eller passait par là et a poussé le disque libre derrière la ligne des buts.

Fleury a cédé sa place à un attaquant supplémentaire avec 2:04 à faire, mais les Golden Knights n'ont pas été en mesure de menacer le filet de Holtby.

Transports Canada rappelle 490 000 véhicules à la grandeur du pays suite à un grave problème.


Transports Canada lance un sérieux avertissement à la population, car 490 000 véhicules font actuellement l'objet d'un important rappel.





La raison du rappel est plutôt inquiétante, car elle concerne une défaillance électronique qui fait en sorte qu'il est impossible de désactiver le régulateur de vitesse (cruise control).

En temps normal, lorsque le régulateur de vitesse est enclenché, la voiture roule à une vitesse constante.


On peut alors le désactiver manuellement ou le faire en appuyant sur les freins.

Or, la défaillance électronique fait en sorte que si le conducteur désactive manuellement le régulateur de vitesse, la voiture risque de continuer à rouler à la même vitesse, voire même accélérer.

Évidemment, si une telle situation se présentait, les risques qu'un accident se produise seraient plutôt élevés.

Pour le moment, on sait que qu'en cas de défaillance électronique, il est possible d'arrêter le véhicule en appuyant sur les freins ou en mettant la boîte de vitesse au point mort.

Mais selon le site RPM Web, pour que cette situation dangereuse se produise, il faut que deux situations particulières se produisent simultanément. En fait, il faut "que le régulateur de vitesse ait amorcé une accélération, disons pour monter une pente ou pour reprendre une vitesse préalablement réglée, et qu’un court-circuit précis dans le système électronique se produise".

Toujours selon Transports Canada, ce seront les concessionnaires qui devront procéder à l'inspection du logiciel du module de gestion du groupe motopropulseur (PCM) et effectuer une mise à jour au besoin.

Si votre véhicule correspond à un des modèles de la liste qui suit, il est grandement conseillé de ne pas utiliser votre régulateur de vitesse d'ici à ce que la situation soit corrigée.

Voici la liste des véhicules visés par le rappel :
  • CHRYSLER 200 2015 2016 2017
  • CHRYSLER 300 2014 2015 2016 2017 2018
  • CHRYSLER PACIFICA 2017 2018
  • DODGE CHALLENGER 2015 2016 2017 2018
  • DODGE CHARGER 2014 2015 2016 2017 2018
  • DODGE DURANGO 2014 2015 2016 2017 2018
  • DODGE JOURNEY 2014 2015 2016 2017 2018
  • JEEP CHEROKEE 2014 2015 2016 2017 2018
  • JEEP GRAND CHEROKEE 2014 2015 2016 2017 2018
  • JEEP WRANGLER 2018
  • RAM 1500 2014 2015 2016 2017 2018 2019
  • RAM 2500 2014 2015 2016 2017 2018
  • RAM 3500 2014 2015 2016 2017 2018
  • RAM 4500 2014 2015 2016 2017 2018
  • RAM 5500 2014 2015 2016 2017 2018
On vous rappelle de bien prendre le temps de vérifier si votre voiture figure parmi cette liste et si votre concessionnaire ne vous a pas contacté, n'hésitez pas à le faire.