Choisissez la taille du texte qui vous convient


Meurtre d'une québécoise : la police d'Edmonton a un suspect dans la mire

Gregory Christopher Tessman - Recherché

PAR ANTOINE LACROIX (Journal de Montréal)

Mardi, 5 septembre 2017 14:58
MISE à JOUR Mardi, 5 septembre 2017 20:38

Un mandat d’arrestation pancanadien a été lancé contre un homme de 49 ans par la police d’Edmonton pour retrouver le meurtrier de la Montréalaise Valérie Maurice.

Gregory Christopher Tessman fera face à une accusation de meurtre au second degré s’il est arrêté. 

L’homme connu des policiers était locataire de l’appartement où le corps de Valérie Maurice a été retrouvé.

Un ami a voulu aller la récupérer quelques heures plus tard, mais elle était introuvable. Le cadavre de la femme de 29 ans, morte par strangulation, a été trouvé dans l’appartement deux jours plus tard.

Antécédents

Tessman possède des antécédents en la matière, rapporte l’Edmonton Journal. 
En 2006, il a été accusé d’avoir agressé sexuellement et menacé de tuer une prostituée d’Edmonton dans un motel de Daysland, à environ 132 km au sud-est d’Edmonton. Il avait été condamné à subir une évaluation psychiatrique.

Le présumé meurtrier se trouverait encore dans la région d’Edmonton, selon les enquêteurs. Il ne posséderait pas de voiture et voyagerait en transport en commun.

La police a dévoilé des photos du suspect recherché, prises la journée de la macabre découverte, dans un supermarché non loin de l’appartement.

« Des amis et des connaissances pourraient l’aider sans savoir qu’il est recherché. C’est pourquoi nous avons dévoilé les photos », a affirmé l’enquêteur Clark.

La police a souligné qu’elle a collaboré avec le Service de police de la Ville de Montréal dans cette affaire.

♦ Quiconque détient des informations sur ce crime peut contacter la police d’Edmonton au 780 423-4567 ou au 1 800 222-8477. Il est aussi possible d’écrire à l’adresse www.tipsubmit.com/start.htm

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Veuillez noter que DERNIÈRE HEURE ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !